GUO SAVE THE QUEEN

Une illustration saisissante du pouvoir d’une créatrice en manque de continuité. Les images de cette inconnue regardée par près de 150 000 visiteurs sur youtube, se promène en faisant penser qu’elle est une de ces créatrices Françaises à la pointe de l’aiguille, alors qu’elle est à la pointe de l’ennui.

En quelques gestes, la jeune femme élève la moitié de son esprit couture à un vide sidéral, et on comprendra pourquoi dans quelques instants … Etre une femme doit vraiment être difficile quand on doit porter une sorte de préservatif endiamanté qui doit faire mal à votre fondement à l’introduction de cette couture mal embouchée et surtout mal maîtrisée.

Le foisonnement de robes présentées en une seule collection dans la lourdeur de la Chine ancestrale comme une débauche de bling Queen, la créatrice que rien ne vient émousser, ni affaiblir a une imagination froide, et une force constante de vouloir être une créatrice que rien ne peut grandir tout en voulant se remplir de l’histoire des autres.

La créatrice a rendu une collection en cousant de la cave au grenier en oubliant le salon,. Comme une limace, elle laisse une trace argentée sur le sol qui n’est que de la bave de crapaud. Chère Madame, rien ne va de soi, rien n’est donné, tout est construit, y compris l’esprit mode. Alors à votre construction.

Anonymode