VUITTON BY NICOLAS CAISSIÈRE

Avant son départ pour d’autres horizons et, enfin, passer à la caisse de LVMH,  Nicolas Ghesquière, le Directeur artistique de Louis Vuitton, a présenté une collection qui était un véritable chant du cygne. C’est la chronique d’une collection cousue de main de maître : sport-chic croisé avec des costumes baroques du 18e siècle composés de pierres brutes et de matériaux de toutes sortes donnaient à cette collection un aspect tout à fait curieux et détonnant, mais c’est précisément ce que l’on attend de la mode.

Avec redingotes en jacquard brodées à la façon des dandys ou courtisanes sophistiquées du Roi Soleil, le Seigneur des Arnault, a créé pour des femmes actives bien ancrées dans notre temps. Une redingote argent scintillante associée à un short en soie turquoise, et de grosses baskets ergonomiques mélangées avec un manteau  avec poignets retournés à la française.

La collection était la première de Nicolas Ghesquière depuis le départ de sa directrice de la création, Natacha Ramsay-Levi, partie pour prendre ses nouvelles fonctions chez Chloé. On pouvait sentir un Ghesquière libéré depuis que Natacha était partie pour Chloé. Les initiés comprendront. Il a donc présenté sa meilleure collection pour Louis Vuitton depuis les défilés mémorables quand il était chez Balenciaga. Les choses ne sont pas toujours ce que l’on voit. La mode est ainsi .

Anonymode