GUCCI ROUGIT BRILLE ET TRAHIT

C’est la nouvelle campagne publicitaire de Gucci : un rouge à lèvres qui transforme la femme de docteur Jekyll en Mr. Vamp. A l’instar de la momie de Toutankhamon, qui a regroupé les archéologues du monde entier, il existe un vampire qui décime les couturiers et j’ai le regret de vous avouer qu’il s’agit d’Alessandro Michele. On pourra ainsi l’appeler mon « Saigneur » mais, il est vrai que les cimetières sont éclairés au néant. Un ampire pour vous installer, un mauvais goût sur la bouche, et nous nous ferons du mauvais sang pour la marque Gucci. Les services marketing des « Homoglobines » ont dû suer « sang et eau » pour désacraliser la beauté, et nous pouvons dire qu’ils ont certainement cela dans le sang.Read more on..

La bouche des Ambassadrices de la nouvelle collection, représentée en gros plan, est totalement dichotomique de celle généralement présentée dans les publicités pour des produits de maquillage. Ni parfaitement droites, ni polies, et certainement pas d’un blanc éclatant, ces canines en pointe nous renvoient une image subliminale qui dépasse la compréhension. Cependant, n’est-il pas temps de désacraliser la beauté pour une vision du monde plus proche de la réalité ? Toutefois, si vous enlevez le rêve, vous pouvez dire « adieu » aux clientes et, bonjour à « ça tend qui l’habille ».

Néanmoins, enlevez les clientes, dit supprimer aussi toutes les souffrances animales que ces derniers endurent par les tests inhumains des laboratoires et cela juste pour quelques bimbos en goguette qui voudraient faire croire qu’elles sont aussi belles le soir que le matin. Une fois encore, la beauté intérieure n’est-elle pas la plus belle des vertus, n’est-ce pas celle que nous devrions apprendre à nos enfants ? Mais, à faire des concessions, on finit par en avoir une à perpétuité.

Pour la campagne, Michele a eu recours à des Vamps au style non conventionnel, allant du musicien punk, Dani Miller, aux mannequins Achok Majak, Mae Lapres et Ellia Sophia. Une collection de rouges à lèvres « Gucci Beauty » qui comprend 58 nuances, non pas de grey (dommage ) mais, effets gratinés garantis.

Anonymode